Navigation – Plan du site
L'Europe du grand âge

Concilier vie professionnelle et aide informelle à un parent âgé

Un défi des 50-64 ans en Europe
Combining professional life and support given to an ageing parent : a challenge for persons aged 50-64 in Europe
Malorie Peyrache et Jim Ogg
p. 97-125

Résumés

Cet article met en perspective le taux d’emploi et d’aide informelle parmi les 50-64 ans ayant au moins un parent vivant dans quatre pays européens, sur les deux dernières vagues disponibles l’enquête « Share » 2010 et 2012 (Vagues 4 et 5). En effet, l’allongement de l’espérance de vie et le recul de l’âge de départ à la retraite questionnent l’articulation entre vie professionnelle et aide informelle à un parent âgé. En outre, l’engagement de plus en plus important des femmes sur les marchés du travail en Europe alors que celles-ci sont les principales aidantes des parents âgés fait craindre une pression d’autant plus forte sur les systèmes de protection sociale. La perception de l’état de santé du parent joue un rôle primordial sur l’aide apportée à celui-ci, et l’intensité de cette aide joue également un rôle important dans la probabilité d’être en emploi.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Présentation de l’enquête « Share » et éléments méthodologiques
2. Analyse
2.1. Parents vivants et participation dans le marché du travail
2.2. Disparités et évolution des apports d’aide informelle des séniors
2.3. Les déterminants de la probabilité d’être en emploi et d’apport en aide informelle des séniors
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Dans un contexte d’une durée de vie de plus en plus longue qui n’a pas été accompagnée par une baisse de la durée de vie sans incapacité pendant la vieillesse (Gill et al., 2010), mais également d’un recul de l’âge du départ à la retraite, l’aide informelle auprès des personnes âgées apportée par leurs enfants s’effectue de plus en plus par des descendants qui sont encore en activité. La place centrale donnée à l’aide informelle par les politiques publiques rencontre une difficulté majeure, dans la mesure où les enfants des parents âgés fragilisés ou dépendants doivent rester plus longtemps sur le marché de travail avant de prendre leur retraite. En effet, le Conseil européen de Stockholm en 2001 a « convenu de se fixer pour l’horizon 2010 l’objectif de porter à 50 % le taux d’emploi moyen dans l’Union européenne pour la catégorie d’âge, hommes et femmes confondus, de 55 à 64 ans ». Ce même objectif d’amener le taux d’emploi à 50 % pour les séniors a été par la suite ren...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Malorie Peyrache et Jim Ogg, « Concilier vie professionnelle et aide informelle à un parent âgé », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 55-1 | 2017, mis en ligne le 15 mai 2020, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://ress.revues.org/3841 ; DOI : 10.4000/ress.3841

Haut de page

Auteurs

Malorie Peyrache

Paris, CNAV, URV
malorie.peyrache"at"cnav.fr

Jim Ogg

Paris, CNAV, URV
jim.ogg"at"cnav.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page