Skip to navigation – Site map
L'Europe du grand âge

Vieillir seule : quelle proximité géographique des enfants ?

Ageing on one’s own : which kind of geographical proximity for single women’s children ?
Rémi Gallou and Julie Rochut
p. 69-96

Abstracts

Leaving parental home or, conversely, extending family cohabitation can be a matter of financial autonomy, social position or cultural influence (familialist vs individualistic). This article first uses the “Share” survey for European comparisons. It then focuses on the ageing of French single-women families whose children have move out. Because single-parent families are the most vulnerable type of household, studying the links and geographic proximity of children of women living without a spouse is important. The “French Families and Housing” survey was used to describe the proximity of children to their single mothers. The results show that, all other factors being equal, non-European immigrant women aged 55 and above are more likely to live with one of their children. And when they no longer live in the same household, they are more likely to live in the same commune.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

1. La proximité des enfants des ménages de 55 ans ou plus en Europe
1.1. Tour d’horizon : enfants, familles, cohabitation en Europe
2. Le vieillissement des femmes sans conjoint en France
2.1. Conséquences sociales et économiques du passage à la retraite
2.2. Où vivent les enfants des femmes vivant sans conjoint ?
3. Les femmes immigrées vieillissant, grandes absentes des politiques sociales
3.1. Mieux connaître ces femmes, un enjeu social pour les prochaines années
3.2. Entre aider et servir, l’évolution de la solidarité familiale comme modèle
Conclusion

Text / first lines

La place de l’enfant lors du vieillissement des parents diffère selon les pays, les sociétés, les cultures. Par place on entend à la fois son positionnement géographique mais aussi la part plus ou moins grande qu’il peut prendre dans la vie des parents, de par son aide et son soutien, ou les sollicitations qu’il peut lui-même exprimer vis-à-vis de ses parents.

Sur une échelle plus large, les différences observées en matière de cohabitation et de pratiques de proximité géographique entre générations selon les différents pays ne sont pas uniquement liées à la culture, mais sont également à rapprocher des politiques nationales développées. Celles qui vont dans le sens d’un soutien affiché au développement de l’autonomie des individus vont ainsi institutionnaliser toutes les étapes de la vie, au sens de l’État-providence. C’est le cas dans la majorité des pays scandinaves. À l’opposé, dans les pays du sud de l’Europe, où la place de la famille et le poids de l’économie non marchande son...

Top of page

References

Electronic reference

Rémi Gallou and Julie Rochut, « Vieillir seule : quelle proximité géographique des enfants ? », Revue européenne des sciences sociales [Online], 55-1 | 2017, Online since 15 May 2020, connection on 18 November 2017. URL : http://ress.revues.org/3745 ; DOI : 10.4000/ress.3745

Top of page

About the authors

Rémi Gallou

Paris, CNAV – INED / CNAV
remi.gallou"at"cnav.fr

Julie Rochut

CNAV – Université Paris-Sud
julie.rochut"at"cnav.fr

Top of page

Copyright

© Librairie Droz

Top of page