Skip to navigation – Site map
Varia

Théorie parétienne des élites et moment machiavélien

Paretian theory of the elites and Machiavellian moment
Claire Baldin and Ludovic Ragni
p. 219-249

Abstracts

This article explains how the dynamic of Pareto’s social equilibrium is based on the principle of rupture of the Machiavellian moment. The article sets out this principle in terms of equilibrium between virtù and fortuna, and then assesses the study of the transposition of the dynamics of Paretian social equilibrium. After having assessed the method of the successive approximations and synthesis used by Pareto, we show that the principle of rupture of the Machiavellian moment involves taking into consideration that the explanations of the dynamics of social equilibrium rest on tendency laws that call into question the synthesis of Pareto’s results.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

1. La rupture du moment Machiavélien comme principe de la dynamique de l’équilibre social parétien
1.1. Virtù et Fortuna : sources du moment machiavelien et de sa rupture
1.2. Les catégories de la sociologie parétienne source de relecture du moment machiavélien
2. Rupture du moment machiavélien et principe de l’équilibre social : une limite à la méthode des approximations successives
2.1. Les référents méthodologiques parétiens
2.2. Rupture du moment machiavélien et limite de la méthode parétienne
Conclusion

Text / first lines

Elle [la ploutocratie] a imaginé d’innombrables expédients, comme les énormes dettes publiques qu’elle sait bien ne pas pouvoir payer en définitive, comme ponction sur le capital, les impôts qui diminuent et épuisent les revenus de ceux qui ne spéculent pas, les lois somptuaires dont l’histoire a déjà tant de fois démontré la vanité, et d’autres mesures semblables qui ont pour but de tromper les foules. (Pareto, 1970 [1920], p. 57).

Deux raisons justifient l’appartenance de Pareto au courant machiavélien. L’une résulte du constat selon lequel Pareto développe une explication de la dynamique de l’équilibre social qui renvoie aux concepts de fortuna et de virtù auxquels Machiavel a recours pour expliquer les luttes de pouvoir politique. Cette transposition apparaît dans les interactions que Pareto prône entre les principales catégories de sa sociologie. Ainsi, pour Aron (1938-1940a, b, c et d ; 1967), Burnham (1949 [1943]), Busino (1984), Audier (2005) ou Valade (2005) les catégories ...

Top of page

References

Electronic reference

Claire Baldin and Ludovic Ragni, « Théorie parétienne des élites et moment machiavélien », Revue européenne des sciences sociales [Online], 54-2 | 2016, Online since 30 November 2019, connection on 26 September 2017. URL : http://ress.revues.org/3597 ; DOI : 10.4000/ress.3597

Top of page

About the authors

Claire Baldin

Université Côte d’Azur, Nice – CNRS – GREDEG Baldin"at"gredeg.cnrs.fr

By this author

Ludovic Ragni

Université Côte d’Azur, Nice – CNRS – GREDEGRagni"at"unice.fr

By this author

Top of page

Copyright

© Librairie Droz

Top of page