Navigation – Plan du site
Varia

The war on drugs addiction

The role of misinformation in the persistence of U.S. drug policy
Rodrigo H. G. Ferreira
p. 265-291

Résumés

Tous les spécialistes en matière de politique de lutte contre la drogue s’accordent à considérer l’approche actuelle des États-Unis comme un échec. Cet article soutient qu’une information biaisée est à l’origine de la réticence à changer de politique, en partant de l’idée que le gouvernement américain aurait dû faire l’apprentissage de ses erreurs et en tirer les leçons politiques qui s’imposent. Il montre que les autorités ont manipulé l’information disponible de manière à présenter la politique actuelle de lutte contre la drogue comme un succès. Une vue étroite faisant la part belle aux réussites tactiques a ainsi fait obstacle à l’apprentissage gouvernemental et au renouvellement de la politique de lutte contre la drogue. Cet article constitue par ailleurs une contribution empirique au débat sur la portée réformatrice de la politique du président Obama en matière de sécurité nationale en général, et de drogue en particulier, en démontrant que l’administration démocrate continue de donner la priorité au renforcement de l’arsenal législatif et à la lutte contre l’approvisionnement en vue de réduire la consommation de drogue.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Drug war failure has not resulted in learning
Defining learning in drug policy
Eliminating simple explanations
The unexplored field of policy persistence
Case studies
Structure and arguments
1.Losing the war on drugs by escalating prohibitionist tactics
1.1.Persistence and escalation
1.2.The war on drugs has failed
2.Winning the war on drugs in official reports
2.1.Interdiction of drugs and drug-related finances
2.2.Disruption of drug production
2.3.Persecution of drug traffickers
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

In June 1971, President Richard Nixon addressed Congress and announced a new strategy to fight drug consumption, which still dominates U.S. politics—the war on drugs (Nixon, 1971; Baum, 1996, p.62). Four decades later, the Global Commission on Drug Policy (GCDP, 2011) published a report evaluating the war on drugs and its effect on drug use in the world. Right at its first paragraph, the report presents a startling statement: “The global war on drugs has failed, with devastating consequences for individuals and societies around the world […] fundamental reforms in national and global drug control policies are urgently needed” (GCDP, 2011, p.2).

Equally striking is the pre-eminence of political figures who support the diagnosis of the GCDP: former heads of state César Gaviria (Colombia), Ernesto Zedillo (Mexico), Fernando Henrique Cardoso (Brazil), Ricardo Lagos (Chile), Jorge Sampaio (Portugal), George Papandreou (Greece), Aleksander Kwasniewski (Poland) and Ruth Dreifus...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rodrigo H. G. Ferreira, « The war on drugs addiction », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 53-1 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://ress.revues.org/3002 ; DOI : 10.4000/ress.3002

Haut de page

Auteur

Rodrigo H. G. Ferreira

University of Bristol
rh12828"at"my.bristol.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page