Navigation – Plan du site
Varia

Extériorité et objectivité du religieux

Un point de vue réaliste
Jean-Noël Ferrié
p. 163-192

Résumés

L’article soutient que le religieux ne consiste pas seulement en des croyances subjectives ou en des états mentaux, mais possède une objectivité indépendante des acteurs. Il montre qu’une lecture perspicace de Durkheim peut aboutir à ce constat. Cette objectivité, toutefois, ne se limite pas à l’objectivité des formes symboliques produites par la culture. Elle est de nature dispositionnelle. De ce point de vue, on ne peut réduire l’attitude religieuse aux contenus précis des croyances.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1. L’élimination des êtres divins
2. Ce n’est pas la faute de Durkheim
3. Le point de vue naturaliste sur les êtres divins
4. L’aporie du naturalisme
5. Formes sociales et formes symboliques

Aperçu du texte

Dans l’étude qu’il consacre à Louis de Bonald, Koyré cite l’un des rares bons mots de celui-ci, selon lequel un déiste serait quelqu’un qui, durant sa courte vie, n’aurait pas eu le temps de devenir athée (Koyré, 1981, p. 127). Le déisme ou la religion naturelle apparait ainsi comme une étape sur la route menant à la négation de Dieu. Cette conception est assez conforme à ce qui nous vient facilement à l’esprit, lorsque nous pensons au siècle des Lumières. Ce n’est probablement pas faux, mais la disparition du divin n’est qu’une conséquence possible de l’idée qu’il existerait une religion naturelle. On peut, en effet, prendre cette idée au pied de la lettre, comme signifiant qu’il est possible de concevoir les êtres divins indépendamment des contenus théologiques qui leur sont référés. Cette position pose sans doute un certain nombre de problèmes, mais elle présente un remarquable avantage : permettre de penser la relation aux êtres divins comme un phénomène à part entière et non pl...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Noël Ferrié, « Extériorité et objectivité du religieux », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 52-1 | 2014, mis en ligne le 12 mai 2014, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://ress.revues.org/2703 ; DOI : 10.4000/ress.2703

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Ferrié

CNRS / Centre Jacques Berque (Rabat)
jeannoel.ferrie"at"cjb.ma

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page