Navigation – Plan du site

Le sport dans l’enseignement de l’éducation physique et sportive française durant les années 1960

De l’égalité d’accès aux inégalités de réussite
Michaël Attali et Jean Saint-Martin
p. 101-125

Résumés

S’inscrivant dans le cadre d’une histoire culturelle de l’éducation, cette recherche vise à porter une attention sur les pratiques d’enseignement et leurs effets sur l’appropriation des contenus dans une période de rupture importante de l’histoire de l’école française. À partir d’une analyse des publications professionnelles et des expérimentations pédagogiques des enseignants d’éducation physique et sportive dans les années 1960, la représentation du sujet à former questionne la notion même d’égalité qu’il s’agira de saisir dans sa diversité. L’égalité par le sport comme outil pédagogique apparaît comme un facteur d’aggravation des inégalités de réussite en éducation physique et sportive en raison de la faible prise en compte des différences sociales et de genre des élèves. Présentée comme une réforme démocratisante de l’éducation physique et sportive, l’introduction du sport dans l’éducation physique durant les années 1960 participe de l’accroissement des inégalités en raison d’une attention portée davantage sur les savoirs à enseigner que sur les outils à mettre en œuvre pour instruire et éduquer la jeunesse de France.

Haut de page

Notes de l’auteur

Cette recherche a été financée dans le cadre du programme « Réformer les disciplines scolaires : acteurs, contenus, enjeux, dynamiques (années 1950-années 1980) » (REDISCOL) soutenu par l’Agence nationale de la recherche (ANR-France).

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Une conjoncture éducative transformée
2. Le poids récurrent des aptitudes
3. Une orientation pédagogique inégalitaire
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

La démocratisation d’accès constitue le principe fondamental de la transformation de l’école en France dans les années 1960 (Robert, 2010). Dans ce cadre, l’ensemble des disciplines sont convoquées afin de contribuer à sa mise en œuvre correspondant à une véritable révolution culturelle. Les enseignants d’éducation physique et sportive n’y échappent pas, et sous l’effet conjoint de nouveaux besoins sociaux et d’orientations institutionnelles, transforment les contenus d’enseignement de l’éducation physique et sportive en faisant du sport l’objet unique de leur enseignement (Attali et Saint-Martin, 2007). Obligatoire depuis 1880, l’éducation physique a été marquée par plusieurs conceptions ayant participé à façonner son enseignement. L’éducation physique française a ainsi produit plusieurs courants ayant donné lieu, pour chacun d’eux à des méthodes (Collinet, 2000) s’opposant tout particulièrement sur la conception du sujet à former et sur les perspectives sociales de la ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michaël Attali et Jean Saint-Martin, « Le sport dans l’enseignement de l’éducation physique et sportive française durant les années 1960 », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 50-1 | 2012, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 31 juillet 2014. URL : http://ress.revues.org/1160 ; DOI : 10.4000/ress.1160

Haut de page

Auteurs

Michaël Attali

Université Joseph Fourier-Grenoble 1 – SENS
m.attali"at"wanadoo.fr

Jean Saint-Martin

Université Joseph Fourier-Grenoble 1 – SENS
j.saint-martin"at"orange.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page